3ème marche de la journée internationale de la bisexualité

- Mis à jour : 25 septembre

Une centaine de manifestants ont défilé samedi 23 septembre dans les rues de Paris pour rappeler, à l’occasion de la journée internationale de la bisexualité, que :

La bisexualité existe
Les personnes bies aussi !

Le cortège était conduit par les membres de l’association Bi’Cause, soutenus dans leurs revendications par plusieurs associations LGBTQI :

  • le Centre LGBT Paris - Ile-de-France
  • l’Inter-LGBT
  • Act Up-Paris
  • SOS Homophobie
  • MAG Jeunes LGBT

Les manifestants ont défilé de la place du Colonel Fabien à Beaubourg sous un radieux soleil d’automne.

Première enquête nationale sur la biphobie

A l’occasion de cette journée internationale de la bisexualité, Act Up-Paris, Bi’Cause, FièrEs, le MAG Jeunes LGBT et SOS homophobie lancent la première enquête nationale sur la biphobie, afin de détailler et mesurer toutes les formes qu’elle peut prendre en France. Un questionnaire très dense d’une vingtaine de pages sera diffusé à travers le réseau associatif LGBTQI français. Il sera également possible de répondre aux questions sur le site internet dédié http://enquete-biphobie.org.

Divisé en cinq parties (Vous, Votre visiBIlité, Discriminations et/ou agressions en raison de l’orientation sexuelle et/ou affective/romantique, Santé/bien-être et Biphobie et autre-s oppression-s), le questionnaire a pour objectif de capter le plus largement possible les expériences vécues de biphobie ainsi que celles qui se mêlent à d’autres discriminations.

Cette première enquête remplit un grand vide, expliquent ses organisateurs : « elle contribuera à éclairer toute association qui voudrait se saisir de cette thématique, à produire des données, des savoirs et des analyses dont le milieu militant et associatif a grandement besoin. Elle permettra également aux associations d’intervenir auprès de tout-e interlocutrice-teur ayant des pouvoirs d’action ou de décision et de visibiliser les personnes concernées afin de faire reculer ces discriminations ».


 
PUBLICITE